Ecole Nature et Santé : profession

Qu'est-ce que la naturopathie ?

La Naturopathie puise ses racines dans l'enseignement d'Hippocrate. C'est au 19ème siècle qu'elle se structure avec le courant hygiéniste. Répertoriée comme « médecine non conventionnelle » par le Parlement Européen, elle est considérée comme une « médecine traditionnelle » par l'OMS, aux côtés des médecines chinoise et ayurvédique.

Dans sa philosophie et sa pratique actuelles, la Naturopathie reconnait et intègre trois principes fondateurs :

  • Le Causalisme : la démarche naturopathique vise à toujours rechercher la cause première des troubles, dont les symptômes ne sont que la conséquence.
  • Le Vitalisme : considère qu'une force de vie anime le vivant et confère à l'être humain sa capacité à retrouver le chemin de la santé.
  • L'Humorisme : la santé s'envisage par l'équilibre et la qualité des humeurs (sang, lymphe, liquides intra et extra cellulaires) dont les surcharges en toxines du métabolisme provoquent un déséquilibre du terrain et une altération de la santé.

A ces trois principes, s'ajoutent :

  • La conception holistique : la Naturopathie incarne une vision globale de la santé et appréhende l'être humain dans son unité, au travers de toutes ses dimensions - physique, émotionnelle, psychique, énergétique - au sein d'une écologie socioculturelle et environnementale.
  • L'approche individualisée : l'unicité de chaque individu est intégrée dans le bilan de vitalité et de terrain réalisé par le naturopathe.


La Naturopathie est donc une voie d'accompagnement sur le chemin de la santé, s'appuyant sur des techniques naturelles qui lui sont propres : hygiène vitale (exercices physiques, gestion du stress, hydrothérapie), alimentation, biothérapies.Sa démarche est axée sur la prévention et l'éducation de manière à ce que chacun devienne autonome et acteur de son bien-être et de sa santé. Elle s'inscrit dans une dynamique de complémentarité avec la médecine conventionnelle et avec les autres thérapies naturelles, en vue de la préservation ou du retour à la santé.

Les debouches professionnels

La Naturopathie offre l'opportunité, à l'issue d'une formation solide et sérieuse, de nouvelles perspectives professionnelles. Le naturopathe peut exercer son art de différentes manières selon sa sensibilité, ses objectifs et les compétences acquises tout au long de son parcours professionnel et de son cursus de formation :

  • Entreprise.
  • Cabinet de consultation.
  • Magasin d'alimentation biologique.
  • Laboratoires de compléments alimentaires, nutrithérapie,  phytothérapie, aromathérapie.
  • Centres de remise en forme et de bien être.
  • Centres de cures de jeûnes.
  • Centres de balnéothérapie, SPA, thalassothérapie, thermalisme.

Cadre légal de la profession

En France, la profession de Naturopathe n'est pas réglementée et fait l'objet d'un vide juridique. Toutefois, le naturopathe est libre de pratiquer son art dans la mesure où il ne procède à aucun acte médical (diagnostic ou traitement de maladies), la Naturopathie n'étant pas un « acte médical » (article L. 4161-1 du Code de la Santé Publique).

Les praticiens naturopathes installés cotisent régulièrement aux différentes caisses, ils sont assujettis à la TVA et bénéficient d'une assurance professionnelle.

La France reste l'un des derniers pays de l'Union Européenne à ne pas avoir intégré les médecines non conventionnelles, malgré la directive européenne Collins, Lannoye de 1997 favorable à celles-ci. Il n'existe donc pas de diplôme d'état aujourd'hui en France, seuls la qualité de l'enseignement et le respect éthique et déontologique permettent d'orienter le choix de ceux qui souhaitent s'engager dans ce métier d'avenir.